Décousu, mais on y arrive


Garder les WC du stade une fois le mur démoli semblait illogique. Inesthétique forcément. Ce fut dit haut et fort, en vain. Des péripéties de chantier ont nécessité de prendre la décision de démolir. Une fosse sceptique avec champ d’épandage, aux normes, est mise en place en urgence, au moins pour les eaux usées des douches et WC des vestiaires. Pour des WC extérieurs il va falloir attendre, sans garantie pour l’hygiène des lieux. Il était inéluctable à court terme de traiter le problème de l’assainissement du stade, il était défectueux, mais la formule consacrée et récurrente, « on n’a pas les sous » fut appliquée. Traiter dans l’urgence sera plus onéreux que de prévoir et budgétiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.