Faites-le savoir

Faites le savoir: Le Docteur Money s’en va , mais il sera remplacé. Nombre de personnes disent s’apprêter ou avoir déjà pris contact avec des médecins extérieurs pour leur prise en charge médicale. A cette précipitation, légitime peut être, relayez l’information qu’une jeune médecin est fortement intéressée pour venir travailler à Sumène, et que la municipalité travaille à une aide à son installation.

Ca va vite et tant mieux !

Ca va vite et tant mieux. Lors d’une réunion récente entre les élus et les acteurs de santé dont l’objectif est un projet de maison médicale, une jeune médecin, aux attaches suménoises, intéressée par le remplacement du Docteur Money, était présente. L’équipe municipale dit s’attacher à faciliter l’installation de ce nouveau médecin et oeuvrer dans ce sens.

Une bonne nouvelle

Une information nous est communiquée: Le docteur Money annonce avoir eu un contact très favorable avec une personne pour le remplacer. La mairie en est informée et elle se doit d’aider efficacement à son installation. Dans le contexte actuel c’est une opportunité à ne pas laisser passer.
L’aide à l’installation consiste comme nous l’avons dit soit de proposer la prise en charge d’un loyer pour loger un cabinet médical, soit d’aménager un local municipal. Dans tous les cas des adaptations doivent être faites pour recevoir un médecin dans le confort et normes actuelles. Si on pense à l’ancienne mairie, le local qu’utilisait le Trésor Public pourrait répondre aux critères moyennant toutefois quelques aménagements. Et donc un budget. Et qu’on ne nous dise pas que ce n’est pas au budget, l’urgence est là, ce doit être opérationnel dans 2 mois. Un tel projet doit passer outre les palabres et atermoiements aux quels nous sommes coutumiers quant aux projets municipaux. A M. le Maire et son équipe de réfléchir, pas trop longtemps, et d’agir rapidement.

Rien ne va plus à la Communauté des Communes

Après la fronde de nos délégués et ceux des petites communes envers les autres communes de l’hérault sur le sujet contrat de ruralité, voici que le Président Jacques Rigaud a retiré la délégation au Conseil d’Administration de l’Office de Tourisme de l’élue déléguée de Sumène et de l’élu délégué de Montoulieu. Le chef d’accusation est : manque de confiance du Président dans ses deux vice présidents. Leur délégation au GAL Groupe d’Action Local, organisme qui gère les fonds européens pour les projets LEADER, a aussi été retirée. L’affrontement feutré depuis le début du mandat avec la CDC devient néfaste.

Technologie d’avant garde

Deux photos, plutôt insolites, nous parviennent. En fait un dégrilleur made in mairie de Sumène. Objectif retenir les pierres et cailloux roulés par les eaux lors des grosses pluies, issues d’un ruisseau à son arrivée en bas de Pied de ville. Ouvrage de technologie pas chère à base de main courantes bétons probablement récupérées au stade de foot. Esthétique évidemment très discutable d’une part mais sera-ce aussi fonctionnel qu’une grille traditionnelle.

Cache misère

Cache misère. Nous signalions récemment une excavation importante sous l’ouvrage béton enveloppant le collecteur d’eaux usées. La mini pelle municipale y a remis bon ordre, un simple talutage et voilà une remise en ordre esthétique, mais sera-t-elle efficace ? Un pis aller, le Rieutord est fantasque dans son tracé, donc peut-être un sursis.

Ce qui se voit et ce qui ne se voit pas

Ce qui se voit et ce qui ne se voit pas. Dans le lit du Rieutord, au centre de Sumène, l’ouvrage béton qui enveloppe le collecteur des eaux usées, présente une excavation importante. A pied de ville le tunnel de passage du ruisseau en amont de la pizzeria est obstrué à plus de 80 %, le collecteur de diamètre 1000 le long de la rue route de Ganges (gendarmerie) est lui aussi bouché à 50% voire plus. Les conséquences des pluies fortes d’automne peuvent être importantes avec dans le Rieutord une pression forte de la montée des eaux et un arrachement de l’ouvrage, et à Pied de ville les ouvrages du pluvial ne pouvant assurer leur fonction et c’est l’eau qui envahit la chaussée, les caves etc.
l’été est une période propice pour traiter ces problèmes, mais encore faut-il le décider et ne pas tergiverser !!!

Janvier 2018, Sumène n’aura plus de Médecin


Notre médecin généraliste a annoncé officiellement son départ au 31 décembre 2017. Voici 10 ans deux médecins officiaient à Sumène. L’impéritie des gouvernements des années 80/90 en imposant une baisse de quasi la moitié du numerus clausus des admissions d’étudiants en filière médecine est partiellement responsable de la désertification médicale en zones rurales. Y ajouter aussi la disparition de la fonction « médecin de famille », les médecins de maintenant, comme tout un chacun, veulent vivre une vie professionnelle « normale » , 35 h et puis basta ! La remontée de ce numerus clausus depuis le début des années 2000 n’a pas encore produit ses effets

Continuer la lecture de Janvier 2018, Sumène n’aura plus de Médecin 

Dépôt de déchets verts au Pont neuf à Sumène, une drôle d’idée

Depuis mars 2017 la déchetterie de la Communauté des Communes ne prend plus les déchets verts. Une procédure de substitution est mise en place vers une plateforme de dépôt des végétaux sur la commune de Moulés. Voir ci après

http://www.cdcgangesumene.fr/IMG/pdf/flyer_vegetaux.pdf

Continuer la lecture de Dépôt de déchets verts au Pont neuf à Sumène, une drôle d’idée