La STEP, un an de perdu, mais fait-on tout pour avancer rapidement ?

 

Voici bientôt un an, une délibération avalisait le projet de la nouvelle STEP, sous réserve de validation par des études sur le terrain. Après quelques heures passées sur les lieux par les techniciens des bureaux d’études, leurs conclusions  semblent autoriser nos élus  à valider  la faisabilité du projet.

Continuer la lecture de La STEP, un an de perdu, mais fait-on tout pour avancer rapidement ? 

L’art ou pas, d’utiliser les subventions !

Quelques 100 000 € vont être investis sur l’aménagement du stade de foot. Les subventions acquises pour ce projet s’élèvent à environ 80 % soit 80 000 €, le solde 20 %, soit 20 000 € sera pris en fonds propres (auto financement). Voici quelques temps un aménagement  du champ des compagnons avec création d’une aire de sport pompeusement appelée city stade a couté quelques 20 000 € en fonds propres. Continuer la lecture de L’art ou pas, d’utiliser les subventions ! 

Gonflé ! tout de même

 

Le site internet officiel de la mairie de Sumène, sumene.fr relooké prend son allure de croisière, à savoir faire la propagande de la politique des élus. Et voici un extrait de l’article sur la page « projet STEP »:

…….Nous avons établi, au mois de Janvier, un planning prévisionnel qui prévoit un démarrage de la nouvelle station courant 2019. Nous sommes bien conscients que, pendant deux ans, nous devons continuer à utiliser un équipement obsolète dont les performances épuratoires ne sont plus satisfaisantes au regard de la réglementation actuelle pour un rejet direct dans le Rieutord. Mais, vu l’absence de données de débit sur notre cours d’eau, personne ne peut évaluer aujourd’hui l’impact réel de ces rejets sur l’environnement, compte tenu des capacités auto-épuratoires de tout milieu naturel. Composée principalement de matière organique, que représente cette « pollution » au regard des tonnes de matière organique charriées à chaque crue ? Néanmoins, nous allons étudier une solution d’amélioration du traitement pendant cette période transitoire et, à condition qu’elle soit raisonnable sur le plan coût financier/bénéfice environnemental, elle sera mise en œuvre après validation par la DDTM. »

Epoustouflant non ? Continuer la lecture de Gonflé ! tout de même 

Sortirons-nous un jour de l’amateurisme ?

Depuis des mois et des mois les élus « planchent » en interne  sur leurs projets: la médiathèque, le stade, la salle Ferrier et les sentiers. Pour la STEP, un bureau d’études fut choisi pour une étude comparative, mais il dut, in fine, se plier au diktat des élus et voir ses propositions   mises au rebut au bénéfice de la solution des élus. Ces derniers ont repris la main et gèrent eux-mêmes les phases d’études de faisabilité. Quant au PLU, l’indécision permanente des élus, avec entr’autre un PADD approuvé en aout 2016 mais aussitôt modifié, met le bureau d’études  dans l’expectative.

Continuer la lecture de Sortirons-nous un jour de l’amateurisme ? 

Prise de compétence de l’eau et l’assainissement

Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) confie de nouvelles compétences aux régions et redéfinit clairement les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Dans ce cadre l’eau et l’assainissement, actuellement gérés par les communes vont au 1er janvier 2020 être gérés par la communauté des communes. A noter que les sénateurs ont voté le 23 février dernier, en première lecture, une proposition de loi déposée par des sénateurs Les Républicains. Elle vise à maintenir ces compétences optionnelles afin de « conforter la commune comme cellule de base de la démocratie locale » Continuer la lecture de Prise de compétence de l’eau et l’assainissement 

la STEP, énième épisode

Lors du dernier conseil municipal le sujet STEP a été a nouveau abordé, car évidemment concerné financièrement. Dans le budget 2017 seule a été provisionnée une étude géotechnique qui doit décider de la faisabilité ou pas du projet de STEP dans la montagne des jumeaux 100 m plus haut que la station actuelle. Petit rappel , le coût de ce projet est d’environ 2 millions d’ Euros. Continuer la lecture de la STEP, énième épisode