Sumène à l’honneur

M. le Préfet n’est pas content et il le fait savoir. Notre commune est à l’honneur, sous menace extrême de payer une amende à l’Europe pour sa mauvaise volonté à obtempérer aux injonctions de mises aux normes de nos rejets.
Quant au financement l’article précise : « De fait certaines ont laissé passer le train » Rappelons qu’en 2014 le projet STEP était lancé, les subventions acquises. La suffisance des nouveaux élus a embarqué depuis 4 ans la commune sur un projet irréalisable. En date du 1 er mai la commune doit remettre à M. le Préfet sa réponse. Sera ce le plan B nouvellement proposé.