Visite aux élus de Denis Bouad, président du conseil départemental

Le Président du Conseil Départemental du gard Denis Bouad était en visite à la mairie ce jeudi 4 mai. Les élus ont abordés tous les sujets qui les préoccupent, le Président donnant sur chacun de ces points son avis.

Pour le DAB, Distributeur Automatique de Billets le président n’a aucune réponse  si ce n’est que dans de nombreux cas c’est la commune qui prend la charge financière d’un tel projet.
Sur le projet du stade, le président s’étonne que les travaux n’aient  pas commencé précisant que une fois les subventions acquises, il était important d’engager rapidement les travaux pour ne pas avoir d’immobilisations inactives de fonds. Il invite M. le maire à solder cet investissement avant la fin de l’année.
Sur le dossierLEADER, salle Ferrier et sentiers d’interprétation  présenté il dit être séduit, promet un soutien entier du Département et incite à solliciter le GAL dont le président est ici présent .(Un programme LEADER, « Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale » est un programme européen  dédié aux territoires ruraux)(Un GAL est un Groupe d’Acteurs locaux qui gère un programme LEADER sur un territoire déterminé).
Sur le dossier voie verte il se félicite d’avoir finalisé ce projet, et soutient ce concept de voies vertes avec actuellement près de 80 km réalisés dans le département.
Sur le dossier Jauverte il oppose un  « niet »  catégorique à la demande de cession du bien à la commune pour 1 € symbolique, renvoyant M. le maire  à une entente avec les communautés de communes concernées. Il précise au porteur de projet qu’il manque un chiffrage de ce projet. Il est aussi un peu sceptique sur le volet piscine de ce projet.
Sur le projet médiathèque si il approuve le travail fait avec la DLL Direction du Livre et de la Lecture du Gard,  il reste quelque peu dubitatif sur les capacités de la commune à financer tous ces projets de front.

 Pour le reste un couplet sur les finances du département, les choix budgétaires à faire, les coupes dans les budgets et une augmentation conséquente des impôts ce qui donne crédit aux ventes indispensables des biens immobiliers du département.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *