La mairie présente son PLU

Les rares participants à la réunion publique du PLU du 8 novembre sont en majorité sortis mécontents : des terrains précédemment constructibles ne le seront plus. Ces jours-ci ce sont les agriculteurs/éleveurs qui s’insurgent : d’environ 2800 ha de terres agricoles dans le défunt POS (Plan d’occupation de sols) on passe à quelques 200 ha dans le PLU (Plan Local d’urbanisme), dans ce cadre PLU les 3 dernières installations de jeunes agriculteurs n’auraient pu se faire. Une concertation, tardive, entre agriculteurs et élus se met en place. Une vingtaine d’exploitation agricoles sont établies sur la commune, une trentaine d’emplois induits plus des saisonniers. L’empressement à boucler le projet PLU laisse la concertation sur la touche et ce malgré l’APH (Assemblée Participative des Habitants) qui devait favoriser la concertation entre élus et administrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.