Encore un flop !

Décidément les grands projets de nos élus ne mobilisent pas les foules. 26 personnes dont 7 élus. Pourquoi donc cette désaffection ? C’est d’autant plus dramatique que l’urbanisme que nous proposent nos élus pour les 10/15 ans à venir est désolant. Après les grandes envolées du PADD, Plan d’Aménagement de Développement Durable et ses utopies, voilà le pragmatisme, quid de demain: « les dents creuses » dans le bourg, et les OAP (Orientations d’Aménagement Programmées) de Pied de ville et du mas de Jambal. Hypothétiques car à la validation du PLU elles seront fermées à l’urbanisation, nécessitant des études complémentaires.
Dés le début de la présentation le rare public interpelle plutôt sèchement les élus sur leur projet. Un PLU non concerté. Les secteurs partiellement urbanisés dans le cadre du défunt POS, la Rouvière haute, la route de Metgès, le pré de la Peyre, mais avec des disponibilités ne sont plus constructibles, sacrifiés au profit d’hypothétiques zones à urbaniser:
Le secteur Pied de ville devenant peau de chagrin une nouvelle OAP de fortune a été crée, un os à ronger, avec quelques parcelles dans le secteur du Chemin droit au dessus des Lieurres et à la Rouvière basse.
En réponse aux interpellations, un leitmotiv : c’est la faute à loi ALUR, ensuite M. le maire martèle que ce PLU n’est qu’une étape on pourra le modifier après (on se demande pour quoi ne pas bien faire dès maintenant) et in fine le PLU à un coût et pour cette raison on n’a pas pu mieux faire. A la question combien, réponse près de 40 000€ HT €
Avec ce PLU les élus n’ont réussi qu’a faire fuir les jeunes couples qui n’ont et n’auront à court terme aucun accès à des terrains pour construire. Peut être aura-t-on trois lettres magiques PLU, M. le maire se félicitant d’avoir réalisé un PLU en si peu de temps, forcément tous les problèmes ont été évacués pour gagner du temps ou de l’argent .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.