La STEP, silence radio ! et maintenant ?

Délibération accord de subvention de l’agence de l’eau Rhône , Méditerranée, Corse en date du 27 juin 2019
Délibération accord de subvention du Conseil Départemental du gard en date du 2 juillet 2019

Les délibérations d’attribution de subventions pour la STEP de SUMENE ont été prises fin juin par l’agence de l’eau et début juillet par le Conseil Départemental du Gard.

Commissions des aides de l’Agence de l’eau, Rhône, Méditerranée, Corse en date du 27 juin 2019 CDA Gard page 12

Séance plénière du Conseil Départemental du Gard en date du 2 juillet 2019/ Délibération N° 77 (page 94)

Rien de bien nouveau dans ces attributions: nous l’avions dit les subventions ont un taux max et un plafond, 80 % et 1 500 000 € environ 
Voyons les chiffres: 50 % par l’agence de l’eau et 30 % par le CD = 80 %. Le plafond : 830 400 € pour la station elle même, 630 978 € pour le transport soit 1 461 378 €.
Résultat: 80 % de 1 461 378 = 1 169 102,40 € de subventions.
Montant hors taxes du projet 2 405 850 €. 
2887 020 TTC est la somme à payer même si la TVA est récupérable au bout d’un an.
L’emprunt à réaliser est de 1 717 917,6 €. Selon le taux (aux environ de 2%) et les annuités (25/30 ans) l’impact sur la facture pourrait être de 1,30 à 1,50 € de plus le m3. ( ce chiffre n’est qu’un indicateur, voir ci après les leviers pour agir sur le prix de l’eau)
Aucun maire ne peut prendre cette décision pénalisante pour les usagers. L’impéritie de nos élus les a amenés dans cette impasse. Les règles d’attribution de subventions sont connues peu ou prou au départ d’un projet, nous l’avons fréquemment fait remarquer. Nos élus ont fait fi de cela estimant que leur projet était le meilleur et qu’en conséquence les financeurs suivraient. 
En 2014 un projet existait, il était financé. près de 6 ans plus tard ou en est-on ?
Le Rieutord, lui dans sa partie souterraine, avale toujours nos rejets non conformes mais nos élus nous ont dit que l’Hérault lui n’en subissait pas les conséquences. Les entrailles de notre Rang de Banes sont de bons épurateurs.

Quelques chiffres, en 2016
1033 compteurs d’eau
600 bâtiments en assainissement collectifs (reliés à la STEP) 430 bâtiments en assainissement non collectif
Outre l’action sur l’abonnement annuel du compteur, les coûts de raccordements de nouveaux logements, le plus grand dénominateur commun est le prix de l’eau potable. Cependant le prix de l’eau assainie actuellemnt à 0,81 € le m3 doit être fixé à 1 € minimum pour bénéficier de la subvention

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.