Nostalgie et humeur


Ici le chant du coq dérange, là ce sont les sonnailles des troupeaux qui paissent, ailleurs les cloches du village, à Sumène c’est les rallyes. Ce week-end, le Rallye des Cévennes, pour son 60 eme anniversaire, ne passera pas chez nous. Le rallye une tradition, n’en déplaise à certains élus. Pourtant mythique cette spéciale La Cadière/Sumène, avec pour anthologie, la très célèbre épingle de Sumène (au Pont de la mine). Fi donc, pour l’économie locale, de ces nombreux spectateurs qui auraient pu irriguer tant soit peu le commerce local. Les riverains certes, le bruit, la pollution, les incivismes aussi malheureusement, des arguments que la majorité des élus privilégient pour restreindre le passage de rallye à un par an, alternativement le Cigalois et les Cévennes. Pas sûr qu’ils aient écouté tous les suménois.

Une réflexion au sujet de « Nostalgie et humeur »

  1. Ce même article mis sur Facebook a déchainé les passions quelques personnes contre le rallye, tous les rallyes en fait, pollution, bruit, machisme, et un très grand nombre pour le rallye. Dialogue de sourds forcément, quelques outrances verbales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.