On remet ça

SPANC, obligation de l’étude de sol. On remet ça sur le tapis. Déjà à l’ordre du jour du conseil municipal de juillet (voir l’article du 16 juillet), le sujet avait été retiré plutôt que délibéré, un grand nombre de conseillers de la majorité réticents, se disant mal informés. Les arguments présentés étaient imprécis, le coût induit pour l’usager non connu, bref un dossier mal préparé. L’été a t il été mis à profit pour y travailler?
Les conseillers vont donc découvrir la nouvelle mouture du projet lors du prochain CM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.