Pas très réfléchi tout ça

Dans le dossier future STEP présenté aux administrations en février, la capacité de l’ouvrage a été volontairement minorée. L’administration relève la sous capacité de la STEP, mais le site dévolu aux ouvrages ne peut être étendu pour raisons de topologie. Aussi a-t-on vu ces jours derniers des travaux sur le réseau dans la rue de la Coste. Ces travaux en urgence, sans préparation, sans compétence technique et sans subventions évidemment, ont pour but de tenter de soulager la charge de la STEP.

 

Autre point dans le dossier présenté: les effluents de la STEP vont dans un  » valat  » à proximité. L’administration demande une étude d’impact de ces rejets dans un milieu naturel non connu. Résultat énième étude pour un cout de 11.900 € HT.