Tout en modestie et béatitude

Bulletin municipal juin 2019

L’édito de M. le maire du dernier bulletin municipal se veut plus que flatteur on cite :  » Après quelques belles réalisations qui ont déjà vu le jour …………..(la RD11, ……….et la Voie verte » . M. le Président du Conseil Général du Gard sera heureux d’entendre que la voie verte est une réalisation de notre maire. Et dans la foulée on objectera que le projet RD11 a été élaboré par la précédente municipalité dossier des subventions compris, effectivement il ne restait plus qu’a faire.
On notera l’effet girouette de notre maire: voici une citation de cet édito : « Par ailleurs le transfert de la compétence eau et assainisse- ment étant prévu pour 2026, au plus tard, nous serons en bonne position dans l’agenda intercommunal ». Revoir ensuite l’édito du dernier journal : « Jusqu’à présent les intercommunalités se sont construites sur des opportunités conjoncturelles, ……. Il est temps de passer à un véritable projet de territoire « . en clair remettre en cause notre appartenance à l’intercom actuelle. Je t’aime moi non plus ! Un débat en perspective.
Ensuite, « la réhabilitation de la « salle Ferrier» ………….., d’ores et déjà subventionné à 80 %, ce qui est un record …. » affirmation un peu précipitée car on attend toujours les subventions du département et du GAL. Pour « le record » on attendra d’avoir la notification de toutes les subventions
« Quant à la future station d’épuration, le projet étant abouti et les subventions en cours d’obtention, elle sera pleinement réalisée en 2020« . optimisme béat quelque peu tempéré par ce qu’on peut lire dans l’article sur la STEP pages 6 et 7 : « Si les subventions qui nous seront allouées sont suffisantes, nous pourrons réaliser les principaux travaux « 

A s’approprier les projets des autres, notre premier élu en oublie un des siens : la réalisation en cours du Schéma Directeur de l’Eau Potable, projet peu médiatique mais non négligeable, au coût d’environ 227 000€, subventionné à hauteur de 60 %. Actuellement dans sa phase technique ce projet est suivi par les services techniques, mais d’ici quelque mois l’outil élaboré permettra de mieux connaitre le fonctionnement de notre réseau d’eau potable, détecter les fuites donc réduire les pertes, mieux gérer les consommations; tout en bénéfice financier pour le budget AEP (Assainissement, Eau Potable) qui en aura bien besoin avec son onéreuse STEP, il proposera aussi des extensions de réseaux pour donner le service à ceux qui le demandent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.