Un bilan en couleur, un avenir sombre.

Ces jours-ci dans nos boites à lettres un beau document en couleur, papier glacé, qui retrace le bilan de l’équipe sortante. Un bel inventaire à la Prévert, au vaste spectre, depuis l’achat d’un micro-onde (si si) jusqu’à la STEP tant espérée mais pas encore là.
Et de la même façon on relève, que les indemnités des élus ont augmentés de 35 650 € à 40 705 €, pourquoi donc se féliciter d’une augmentation de 14 % ? et que les subventions aux associations ont été maintenues !!! c’est la moindre des choses.
On cherchera évidemment le jardins partagés « vers le stade » en cours de réalisation. Et on aura beaucoup d’impatience pour avoir le résultat de l’étude démarrée voici plus de 5 ans et toujours en cours pour l’extension du parking de la Coste. Sans oublier les négociations toutes récentes, opportunistes, avec le département, concernant la caserne des pompiers, sur une idée lancée voici 10 ans.
On finira les mémoires pour le moins défaillante, par préciser qu’en 2014, à l’aube de ce mandat la calade de Cézas était terminée.
Ne cherchez pas dans tous ces lignes une quelconque réalisation structurante pour la commune même si on vous parle abondamment de la nouvelle STEP qui sera difficile à réaliser ou de la salle Ferrier qui attendra longtemps que les touristes déferlent, deux grands projets très onéreux qui ne satisfont que les égos du maire et de ses adjoints et vont impacter pour des années les finances communales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.