La voie verte

La  voie verte entre SUMENE et GANGES sur la plateforme de l’ancienne voie ferrée est un projet du Conseil anciennement appelé Conseil général du gard et actuellement Conseil Départemental

Cet aménagement s’inscrit dans un projet interdépartemental en accord avec le département de l’Hérault dont les dispositions ont été arrêtées en 2012  avec une  convention signée en 2014.
Cette voie, d’une longueur de 4355 m, s’étend sur le département du Gard (2570 m) et sur le département de l’Hérault (1785 m). Opérationnellement elle va de l’ancienne gare de SUMENE à l’entrée Nord de Ganges.

Depuis donc le 29 septembre 2014, et durant 6 mois le groupement d’entreprises COFEX/DEMATHIEU ET BARD/HYPOGEE a réparé, conforté et purgé les viaducs, ponts, aqueducs, murs, tunnels et falaises rocheuses attenants à la voie. Coût des travaux : 955 400 € HT.

Dans un second temps, fin 2015/2016, l’aménagement de la voie verte comprenant la réalisation de murs et parapets, la chaussée, l’éclairage des tunnels et les aménagements paysager et mobilier auraient du être exécutés. Les contraintes budgétaires du conseil départemental ont amené le report de cet investissement donc des travaux. Les travaux devraient reprendre en septembre 2016 pour être finalisés en 2017;

Les principaux enjeux de cette voie verte sont :

  • Déplacements doux à l’échelle locale
  • Le développement d’activités de loisirs et tourisme durable à l’échelle départementale et régionale.
  • La mise en valeur du patrimoine naturel et paysager de la vallée du Rieutord
  • Un excellent outil d’animation et de sensibilisation du public pour la Réserve Régionale Naturelle de Combe Chaude…

Un  Comité technique est chargé de la Conception des équipements d’interprétation sur la voie verte Ganges – Sumène. Ci après les CR des réunions de ce comité

15/04/09_Voie_verte_Sumene_CT1

15/07/08_Voie_verte_Sumene_CT2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *